AccueilSouris, clavier, éclairageÉclairage de bureau

L’éclairage de bureau ergonomique : guide complet

L’éclairage de votre bureau est primordial. Généralement, quand on parle d’ergonomie au travail, on pense à un fauteuil de bureau ajustable, une souris verticale ou encore un repose-pieds. On néglige trop souvent l’éclairage alors qu’il s’agit pourtant d’un critère déterminant pour garantir votre bien-être et préserver votre santé.

Grâce à la lecture de ce dossier, vous profiterez des conseils de notre rédaction pour procéder à un éclairage ergonomique de vos espaces de travail, quels qu’ils soient. En fonction de la nature des tâches que vous avez à effectuer, de la configuration de votre pièce et du nombre de personnes présentes dans le bureau, vous saurez vers quel type d’éclairage privilégier.

Promo : lampe de bureau, meilleur rapport qualité/prix !

Pourquoi faire confiance aux avis exprimés dans notre comparatif ?

Nous mettons tout en œuvre pour vous proposer des dossiers clairs et détaillés afin que vous puissiez parfaire facilement et efficacement l’agencement ergonomique de vos espaces de travail. Pour vous proposer des comparatifs objectifs, nous établissons en amont une liste de critères précis sur lesquels sont évalués les produits que nous vous présentons. 

Comme il est impératif que nous puissions vous garantir notre parfaite neutralité, nous refusons systématiquement les propositions commerciales que nous recevons de la part des fabricants de mobilier et d’accessoires ergonomiques. Nous déclinons les propositions visant à nous faire parvenir gratuitement un produit à tester en échange d’une parution sur notre site. Nous décidons seuls, au sein de la rédaction, des différentes références que nous souhaitons vous présenter. 

Car il nous est impossible, pour des raisons économiques, d’acheter tout le matériel que nous détaillons dans nos comparatifs, nous nous basons sur différentes sources d’informations que nous regroupons afin d’assurer de la véracité de nos propos. Pour ce faire, nous travaillons d’après les documents techniques envoyés par les différents fabricants, et les études menées par des magazines de référence comme 60 millions de consommateurs ou Que Choisir. 

Afin de pouvoir vous faire une synthèse la plus complète possible, nous prenons également en compte les différents avis laissés par les utilisateurs sur les sites spécialisés. 

Quelles sont les meilleures lampes de bureau ?

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Guide d’achat : Tout savoir sur l’éclairage ergonomique

À travers la lecture de ce dossier, vous trouverez les réponses à toutes les questions que vous vous posez au sujet de l’éclairage de votre bureau, de vos open spaces ou de vos ateliers d’usine et profitez des conseils avisés de nos spécialistes. Notre objectif est que vous puissiez faire votre choix en toute sérénité et de façon judicieuse, en disposant de toutes les informations nécessaires. 

Si vous souhaitez bénéficier d’un environnement de travail adapté à votre morphologie et à vos exigences pratiques, découvrez également les guides d’achat que nous avons consacrés aux sièges assis debout, aux claviers ergonomiques ou aux bras articulés pour écran

Les particularités d’un éclairage ergonomique

Afin que vous puissiez profiter d’un espace de travail toujours correctement éclairé (quel que soit l’heure ou le temps qu’il fait dehors), il est nécessaire d’apporter un soin tout particulier au choix de vos luminaires. Un éclairage ergonomique associe la lumière naturelle du jour à la lumière artificielle apportée par les différentes lampes disposées au sein de votre bureau. Il est en effet primordial de disposer d’un environnement suffisamment éclairé afin de limiter les risques d’accident et d’éviter une fatigue oculaire excessive. 

Les spécialistes de l’ergonomie au travail recommandent de combiner des éclairages directs et indirects. Évoluer au sein d’un environnement mal éclairé peut avoir des conséquences directes sur la santé. Dans des conditions extrêmes, cela peut même perturber le rythme biologique. Il est donc indispensable que l’éclairage de votre bureau soit pensé en fonction de la configuration de la pièce et de la nature des tâches que vous avez à effectuer. 

Comment choisir ses lumières de bureau ?

Afin de procéder à un éclairage ergonomique de votre bureau, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères et connaître quelques termes techniques :

L’éclairage direct

Il s’agit des lampes qui sont placées à proximité immédiate ou directement sur le plan de travail. Il peut s’agir d’une lampe de bureau, d’un lampadaire posé au sol à côté de vous ou d’un spot fixé au-dessus de votre plan de travail. L’éclairage direct est individuel. Chaque travailleur doit pouvoir être équipé d’une lampe à utiliser selon sa convenance. Il est préférable d’opter pour un modèle inclinable, orientable et dont vous pourrez régler l’intensité.

L’éclairage indirect

Provenant généralement de plafonniers, de lustres, d’appliques murales ou de suspensions, l’éclairage indirect illumine la totalité de la pièce. Il permet de créer une atmosphère de travail propice à la concentration. Il s’agit d’un éclairage collectif le plus souvent relié à un interrupteur situé à l’entrée de la pièce.

Le type d’espace à éclairer

Si vous souhaitez procéder à un éclairage ergonomique de votre entreprise ou de votre collectivité, il est primordial de moduler l’intensité de l’éclairage selon la nature de la pièce. Ainsi, pour des bureaux, des salles de réunion, vous pouvez opter pour des sources lumineuses diffusant une lumière blanche, neutre, comprise entre 200 et 250 lux. Dans les ateliers, préférez un blanc froid et des lampes de 350 à 500 lux.

Les degrés Kelvin

Ils mesurent la température de la couleur d’une lumière, en effet, celle-ci peut être qualifiée de froide ou chaude. Ainsi, une lumière d’aspect orangée comme la flamme d’une bougie, se situe autour de 1 500 Kelvins alors qu’une lumière bleutée semblable à la lumière du jour approche les 6 500 Kelvins. Au fur et à mesure que la lumière se réchauffe, le nombre de Kelvins diminue.

La consommation énergétique

Cette donnée est extrêmement importante si vous ne souhaitez pas voir exploser le montant de votre facture d’électricité. Depuis quelques années, afin de limiter la surconsommation énergétique, les ampoules à filament sont interdites et ont été remplacées par des modèles à basse consommation, à LED ou fluocompactes. La consommation électrique de mesure en Watts : plus le nombre de watts est élevé, plus l’ampoule est énergivore.

Votre plan de travail

Avant de vous lancer dans l’achat de vos nouvelles lampes de bureau, vous devez impérativement prendre en compte les matériaux utilisés pour la fabrication de votre bureau et de votre mobilier. Ainsi, les surfaces brillantes ou laquées sont promptes à réfléchir la lumière. Vous pourriez être sujet à des éblouissements si vous n’optez pas pour des luminaires ajustables, installés de façon judicieuse dans les angles les plus adéquats afin de limiter au maximum le risque de gênes.

Les couleurs de votre pièce

Si vous souhaitez mettre en place un éclairage ergonomique dans votre bureau, vous devez prendre en compte la couleur de la peinture utilisée pour les murs de votre pièce. En effet, certaines couleurs comme le noir (et toutes les teintes foncées en général), absorbent la lumière. Il convient alors de renforcer l’éclairage naturel afin de préserver un équilibre lumineux agréable et adapté à l’exécution de vos tâches dans de bonnes conditions.

L’UGR 

Cet acronyme, qui signifie Unified Glare Rating (et que l’on peut traduire par indice d’éblouissement unifié) désigne la valeur qui mesure l’aveuglement et indique les conditions de travail pour lesquelles un éclairage est adapté. Par exemple, dans les bureaux, les open spaces ou les salles de réunion, il est préconisé de rechercher un indice d’environ 19 afin de faciliter au maximum les tâches de lecture, d’écriture et de travail sur ordinateur.

Le type de culot

Cette donnée est indispensable pour changer les ampoules de vos luminaires. La majorité des ampoules LED disponibles dans le commerce sont équipées de culots à vis E27. Elles équipent la majorité des lampes de bureau, des lampadaires d’intérieur ou des suspensions. Vous pouvez également trouver des ampoules avec des culots E14. Elles sont alors plus étroites et consomment très peu d’électricité, surtout en ce qui concerne les modèles de dernière génération.

La possibilité de changer l’ampoule

Lors de l’achat de votre lampe de bureau ou de votre luminaire à poser sur le sol, vérifiez que vous avez la possibilité de changer l’ampoule en cas de besoin. En effet, certains modèles proposés à des tarifs défiant toute concurrence sont munis de LED intégrées (d’une durée de vie comprise entre 10 000 heures et 20 000 heures environ) qu’il est impossible de remplacer. Il faut alors changer l’intégralité du diffuseur, ce qui revient parfois plus cher que de racheter une nouvelle lampe…

Les différents types de luminaires

Un bon éclairage nécessite d’associer différentes sources lumineuses. Elles se répartissent en cinq grandes catégories : 

  • Les lampes de bureau : elles se posent directement sur le plan de travail afin que vous puissiez bénéficier d’un éclairage suffisant, quelle que soit l’heure. Nous vous recommandons les modèles ajustables que vous pouvez orienter selon vos besoins. Il est primordial de veiller à ce qu’elle soit d’une intensité suffisante. 
  • Les lampadaires d’intérieur : bénéficiant généralement d’un design moderne et élégant, les lampes à pied complètent parfaitement l’éclairage indirect fourni par un plafonnier ou des suspensions. Très pratiques, elles apportent également un réel bénéfice esthétique à la décoration de votre bureau.
  • Les plafonniers à encastrer : à fixer au plafond ou dans un faux plafond, ils permettent d’illuminer l’intégralité d’une pièce. Ils doivent afficher au minimum 500 lux pour offrir un éclairage suffisant. Certains modèles sont munis de grilles en métal atténuant la lumière afin de diminuer d’éventuels risques d’éblouissement. 
  • Les suspensions : elles fournissent également un éclairage indirect. Elles peuvent être placées au-dessus d’un bureau ou d’une table de réunion. Si vous souhaitez pouvoir ajuster la zone éclairée en fonction de vos besoins, nous vous conseillons les suspensions réglables en hauteur. 
  • Les appliques : elles se fixent sur le mur et ont généralement une fonction d’éclairage complémentaire en raison de leur lumière tamisée. Selon le type d’applique choisi, l’éclairage peut être fonctionnel ou seulement décoratif.

Un éclairage ergonomique adapté à chaque type d’espace

Si vous travaillez dans un bureau individuel, ce qui est le cas de figure le plus simple, l’idéal est d’associer une lampe de bureau flexible à un éclairage général provenant du plafond. Si vous êtes plusieurs dans votre bureau ou que vous souhaitez procéder à l’éclairage d’un espace de coworking, il est important de veiller à ce que tous les occupants puissent bénéficier d’une source de lumière directe. 

En fonction de la taille de la pièce, il peut être judicieux d’installer un lampadaire supplémentaire au centre de la salle. Pour les espaces de réunion, il est important que chaque participant puisse ajuster la lumière selon sa convenance. Il faut donc veiller à avoir suffisamment de lampes à disposition. N’hésitez pas à compléter l’éclairage par un plafonnier ou un lustre fixé au-dessus de la table de réunion. 

Le cas de figure le plus compliqué est celui des open spaces. En effet, dans ce type d’environnement, la lumière naturelle n’est pas suffisante pour éclairer l’ensemble de la pièce. C’est pourquoi il faut multiplier les sources de lumière directes et indirectes en veillant à choisir des lampes d’une intensité d’au moins 700 lux pour un confort maximal.

Les bénéfices d’un éclairage ergonomique ?

En cas de luminosité insuffisante, le salarié peut avoir des difficultés à percevoir certains obstacles, ce qui est susceptible d’entraîner des accidents. Un éclairage de bonne qualité, permettant de voir correctement le moindre recoin d’une pièce, limite donc efficacement les risques de se blesser ou de dégrader du matériel en se cognant dedans. 

Mais l’avantage principal est surtout le confort visuel apporté par ce type d’installation. En effet, un espace de travail correctement éclairé permet de diminuer efficacement la fatigue oculaire ressentie après de longues heures passées à travailler. Si le salarié doit forcer sur ses yeux pour réussir à lire les documents à sa disposition, cela peut entraîner l’apparition de migraines ou de certains troubles ophtalmiques comme la myopie ou l’hypermétropie. 

Outre ces bienfaits sur la santé, éclairer son bureau de façon ergonomique permet de bénéficier d’une ambiance de travail propice à la réflexion et à la concentration. Les salariés évoluant dans un environnement correctement éclairé gagnent en dynamisme et en productivité.

Les marques spécialisées dans l’éclairage professionnel

  • Radian : l’entreprise française dispose de son propre site de production, situé en Loire-Atlantique. Depuis plus de 20 ans, le groupe imagine, conçoit et fabrique des appareils d’éclairage conçus pour répondre aux exigences des professionnels. Ainsi, Radian a acquis une solide notoriété en proposant une gamme complète de lampes diverses et variées : lampadaires, luminaires à encastrer, appliques, suspensions, lampes de bureau, etc.
  • Deltalight : depuis 1989, la firme belge propose des solutions d’éclairage ambitieuses et novatrices. Grâce à ses concepts exclusifs et son équipe de professionnels passionnés, l’entreprise profite d’une renommée internationale. Elle est ainsi réputée pour ses harmonies lumineuses, l’élégance de ses modèles ou encore le travail réalisé pour tirer le meilleur parti des éclairages LED. Deltalight collabore avec des architectes d’intérieur, des créateurs, des décorateurs ou des constructeurs pour intégrer la lumière dans tous leurs projets.
  • 3F Filippi : créée en 1952 en Italie, 3F Filippi est une entreprise incontournable dans le secteur de l’éclairage professionnel. Tous ses produits sont fabriqués dans l’usine du groupe, dans la région de Bologne. Forte d’une solide expérience dans la conception, la fabrication et la commercialisation de systèmes d’éclairage technique efficaces, l’entreprise exporte sa marchandise dans plus de 50 pays à travers le monde. Certifiée ISO 900, 3F Filippi garantit un éclairage de qualité conforme aux normes les plus récentes.
  • Regent Lighting : fondée il y a plus de 100 ans, la société suisse a toujours placé l’Homme au centre de ses préoccupations. Chaque luminaire qui sort de ses chaînes de production est le fruit d’un désir ardent de valoriser les espaces de travail et d’améliorer le bien-être des travailleurs. Afin d’y parvenir, leurs équipes sont constamment à la recherche de nouvelles technologies à exploiter. À ce jour, le groupe emploie plus de 600 collaborateurs dans six pays. Il compte parmi les principaux fabricants de luminaires en Europe et exporte sa production dans plus de 35 pays.
  • Waldmann : entreprise allemande créée au début du siècle dernier, Waldmann fabrique des systèmes d’éclairage réputés pour être parmi les meilleurs au monde. Elle propose des solutions adaptées aux besoins des professionnels, que ce soit dans le domaine du tertiaire, de l’industrie ou de l’accueil du public. Reconnue internationalement, elle dispose de ses propres sites de production et de distribution répartis dans 11 pays.

Comment évaluer la qualité de l’éclairage de votre bureau ?

Afin d’établir un diagnostic précis des performances de votre éclairage, nous vous recommandons fortement de faire appel à un professionnel. En effet, certains équipements sont nécessaires et il faut savoir correctement interpréter les résultats en fonction d’un certain nombre de facteurs (comme les matériaux présents dans l’environnement, les couleurs, l’orientation, la taille et la nature de la pièce). 

Quatre critères sont à prendre en compte pour évaluer la qualité de votre éclairage : 

  • L’éclairement : la quantité de lumière reçue par une surface.
  • La luminance : la quantité de lumière réfléchie par une surface.
  • Le contraste : le rapport entre la luminosité d’un objet et son environnement.
  • La réflexion : le ratio entre la quantité de lumière que reçoit une surface et celle qu’elle réfléchit.

Quelles sont les quatre questions qui nous sont le plus fréquemment posées au sujet de l’éclairage de bureau ergonomique ?

Afin de clore ce dossier, vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions qui reviennent le plus souvent à propos de l’éclairage de bureau :

Qu’est-ce qui différencie les ampoules LED des ampoules fluocompactes ?

Les ampoules LED consomment peu d’électricité et bénéficient d’une très longue durée de vie. C’est pourquoi elles sont plus économiques sur le long terme. Elles sont disponibles dans de nombreuses teintes de blanc. 

Les ampoules fluocompactes sont proposées dans des formes très diverses, c’est pourquoi elles sont très appréciées des amateurs de décoration. Elles sont généralement munies d’un ballast permettant de régler l’intensité lumineuse. Très économiques à l’achat, elles ont une durabilité moindre que les ampoules LED.  

Quelle couleur d’éclairage choisir ?

Les ampoules LED se déclinent dans de nombreuses teintes de blanc. C’est pourquoi il convient d’être particulièrement vigilant lors de l’achat. En effet en fonction de la teinte choisie, l’ambiance sera totalement différente : si vous optez pour une ampoule affichant plus de 5 300 kelvins, vous bénéficierez d’une luminosité équivalente à celle d’une journée ensoleillée. 

Au contraire, si vous installez une ampoule dont la lumière se situe aux alentours de 3 000 kelvins, alors l’ambiance sera cosy et décontractée. L’idéal, pour un bureau, est de choisir des ampoules qui diffusent un blanc neutre (aux environs de 4 000 kelvins), elles garantissent un éclairage correct en assurant un taux de contraste correct. 

À quoi correspond l’intensité lumineuse ?

L’intensité lumineuse s’exprime en lux. Elle correspond à la capacité d’une source de lumière à éclairer dans une direction donnée. Il est important que vous puissiez moduler l’intensité lumineuse de votre lampe en fonction de vos besoins. Pour un travailleur en bonne santé, ne souffrant pas de pathologie particulière, il est recommandé qu’elle se situe aux environs de 500 lux. Afin de mesurer l’intensité lumineuse d’une pièce, vous devez être équipé d’un luxmètre. 

Que dit la législation au sujet de l’éclairage des bureaux ?

La loi impose aux entreprises de mettre à disposition de leurs salariés un espace de travail fonctionnel et dans lequel ils peuvent exécuter leur tâche en toute sécurité. Cette règle s’applique à l’éclairage des locaux, quelle que soit leur nature. En fonction de leur secteur d’activité, les professionnels sont tenus d’appliquer les directives en vigueur. Elles sont définies par les règles techniques pour l’aménagement des postes de travail et les normes européennes.

Conclusion

Nous espérons que grâce à la lecture de ce guide d’achat, vous avez désormais toutes les réponses à vos questions concernant l’éclairage de vos espaces de travail. En effet, si vous souhaitez vous sentir bien à votre bureau et préserver au maximum votre santé, il est tout aussi important de profiter d’un éclairage adapté que d’avoir à sa disposition un fauteuil de bureau ergonomique. 

Grâce à nos spécialistes, vous savez désormais vers quel type d’éclairage vous tourner en fonction de vos besoins et de la configuration de votre bureau.