Tout savoir sur le fauteuil de bureau ergonomique

FAQ : Tout savoir sur le fauteuil de bureau ergonomique

Le fauteuil de bureau constitue, avec le bureau, le mobilier de base pour toute personne travaillant assise. Il est possible d’en acheter un pour une dizaine d’euros, mais cela ressemblera surtout à une chaise. Car pour travailler de façon confortable et surtout de façon sûre pour votre corps et votre dos, rien ne vaut d’investir dans un bon fauteuil de bureau ergonomique.

Ci-dessous vous trouverez les réponses à toutes les questions que vous pouvez vous poser, aussi bien pour comprendre de quoi on parle que pour voir en quoi il peut améliorer votre position et soulager votre dos.

⇨ Définition d’un fauteuil de bureau ergonomique
⇨ Le choix d’un fauteuil ergonomique adapté
⇨ Les réglages
⇨ L’entretien

Qu’est-ce qu’un fauteuil de bureau ergonomique ?

Ce qui est le plus important à comprendre est le terme « ergonomique » que l’on applique et intègre au concept de fauteuil de bureau ergonomique.

Faire de l’ergonomie, c’est faire en sorte que les outils de travail s’adaptent à l’homme et non l’inverse. Il s’agit initialement d’augmenter la productivité du travailleur et de diminuer la pénibilité, la fatigue et l’inconfort.

Appliqué à un fauteuil, il s’agit d’arrêter de se grandir ou de se tasser pour faire en sorte que les mains soient bien positionnées sur le clavier. Il s’agit donc de modifier les réglages du fauteuil pour qu’il convienne à votre taille.

Attention, le terme ergonomique devient un terme à la mode. Il n’y a aucun contrôle officiel sur l’utilisation du mot « ergonomie » et c’est donc à vous de vérifier si un fauteuil ou un bureau l’est véritablement avant de l’acheter.

Quels sont les différents mécanismes des fauteuils de bureau ?

De façon classique, les sièges de bureau sont classifiés selon le système de bascule inclus. Voici les différentes catégories existantes :

Le système standard : le dossier ne bouge, on ne peut pas vraiment parler de fauteuil ergonomique avec ce système-là. Il convient pour les utilisations occasionnelles, par exemple pour équiper une salle de réunion.

Le système basculant centré : le dossier et l’assise sont mobiles ensemble, l’angle entre eux est donc constant. Le basculement force donc à déplacer les pieds, voire à les décoller du sol. C’est un choix intéressant pour une utilisation quotidienne, mais non intensive.

Le système contact permanent : comme le nom l’indique, le contact entre le dossier et votre dos est permanent. Le dossier suit vos mouvements. L’assise est fixe. C’est un choix qui permet surtout de corriger de mauvaises positions.

Le système basculant décentré ou basculant à axe décalé : le dossier et l’assise sont mobiles, mais l’angle entre les deux se modifie de lui-même pour permettre le maintien des pieds au sol. C’est-à-dire que le devant de l’assise ne va pas faire pointer les genoux vers le haut. Le confort est meilleur qu’avec le basculant centré et ce fauteuil convient pour une utilisation intensive.

Le système synchrone : c’est la technologie la plus complète et la plus perfectionnée. L’assise et le dossier peuvent basculer, mais de façon à conserver un angle confortable à tout moment pour le bassin.

Quels sont les avantages d’une chaise ergonomique par rapport à une chaise de bureau traditionnelle ?

La chaise ou fauteuil de bureau classique est un siège en principe confortable, mais totalement standardisé. C’est-à-dire que l’assise est bonne, mais que l’on ne peut pas choisir la hauteur, l’inclinaison, le positionnement des accoudoirs, etc. Les deux permettent d’être bien en face de son bureau, mais c’est tout.

Le fauteuil ergonomique est là pour s’assurer que le corps est bien droit, non pas avec une certaine rigueur militaire, mais dans l’alignement de la colonne vertébrale, dans la position des bras, des poignées et même de la tête. On ne force pas physiquement, on n’adopte pas une attitude qui travaille insidieusement les muscles. C’est quelque chose que l’on ne ressent pas la plupart du temps et ce n’est que le jour où le corps n’en peut plus que les professionnels de santé peuvent faire le lien entre la position assise et le problème.

Fauteuil ergonomique ou fauteuil de gamer, est-ce la même chose ?

Le plus souvent les fauteuils de gamer sont des fauteuils ergonomiques, mais ce n’est pas automatique. Par contre tout fauteuil ergonomique peut être utilisé par un gamer.

Le gamer, amateur ou professionnel, a pour spécificité de passer de nombreuses heures assis devant un ordinateur. En cela il ressemble à un employé de bureau, graphiste, DRH ou secrétaire. Il a donc tout autant besoin d’un fauteuil confortable et réglable selon sa morphologie.

Toutefois les fauteuils de gamer ont souvent un look, un design, qui évoque l’univers des jeux vidéos. Ils peuvent être colorés par exemple. Alors que les fauteuils de bureau sont souvent disponibles uniquement en noir ou en gris, les chaises pour gamer peuvent être en rouge, bleu, vert, etc.
De plus les gamers assument totalement le fait de jouer, surtout quand ils sont devant leur PC. Du coup, la priorité est au confort et non au paraître.

Il existe donc des fauteuils de gamer qui assument bien plus le fait de transpirer, d’être assis sans faire de pause, etc. La qualité peut être alors supérieure à un fauteuil de bureau ergonomique qui veut avant tout ressembler à un fauteuil sérieux.

Ce qu’il faut retenir c’est qu’à partir du moment où il est officiellement « ergonomique », les termes fauteuil de gamer ou fauteuil de bureau désignent surtout un look plus qu’un confort. Vous pouvez donc piocher librement en fonction de vos goûts, besoins et attentes.

Comment choisir un fauteuil de bureau ergonomique ?

Pour en profiter pleinement, il faut prendre le temps de bien choisir et pour cela de comparer les différents modèles afin d’être sûr de trouver le meilleur fauteuil ergonomique pour vous. Pour cela voici les différents éléments à prendre en compte :

⇨ les réglages possibles et les dimensions minimales et maximales. C’est-à-dire que non seulement il faut pouvoir régler la hauteur de l’assise, les accoudoirs, etc, mais il faut également être sûr que toute personne mesurant moins de 1,65 m ou plus de 1,80 m pourra vraiment le positionner correctement.

⇨ le revêtement, c’est-à-dire la matière extérieure du siège.

⇨ le type de bascule et de mouvements inclus.

⇨ les accoudoirs et le repose-tête, aussi bien leur forme que leur mobilité.

⇨ le poids maximum autorisé. Cet élément est important pour les personnes de plus de 90 kg pour être sûr que le siège supportera leur poids en toute sécurité.

Bien entendu il faut également prendre en compte votre budget et vos soucis de santé préalable. À l’inverse, ne prêtez pas trop d’attention au poids du fauteuil. Il sera lourd, mais s’il a de bonnes roulettes, ce n’est vraiment pas important.

Quel revêtement pour un fauteuil de bureau ergonomique ?

Plusieurs revêtements sont disponibles, influençant le confort et l’entretien du fauteuil. Ainsi il est possible d’acheter un fauteuil en maille, en tissu, en véritable cuir, en résille, en PVC, en synthétique imitation cuir, etc.

La résille est vraiment un très bon choix, car c’est un revêtement facile à entretenir, qui limite les soucis de transpiration et qui offre un très bon soutien. Le tissu est également très intéressant pour la question de la transpiration et le confort au contact. Par contre il est sensible aux tâches, aux griffures et aux déchirures.

Le vrai cuir est également un très bon choix, car extrêmement confortable et avec un beau rendu. Cependant il coûte très cher et il demande beaucoup d’entretien.

Quelles sont les caractéristiques d’une bonne chaise ergonomique ?

La priorité pour un bon fauteuil ergonomique est véritablement dans les réglages disponibles. Effectivement il faut un soutien lombaire, un repose-tête et des accoudoirs. Mais il est encore plus important de pouvoir tout régler indépendamment les uns des autres, facilement et complètement.

Pour certaines morphologies, il est préférable de ne pas avoir d’accoudoirs plutôt que d’avoir des accoudoirs non réglables qui tireront votre corps dans une mauvaise position.

Quels sont les différents types d’accoudoirs ?

Pour bien choisir votre fauteuil, voici des clés de compréhension des codes utilisés pour décrire les accoudoirs.

  • accoudoirs fixes : il n’y a aucun réglage possible, c’est toujours mieux que sans accoudoir, mais l’intérêt est très limité, surtout quand on cherche l’ergonomie avant tout.
  • accoudoirs 1D : il est possible de régler la hauteur.
  • accoudoirs 2D : il est possible de régler la hauteur et la profondeur (mouvement avant-arrière).
  • accoudoirs 3D : il est possible de régler la hauteur, la profondeur et la largeur.
  • accoudoirs 4D : il est possible de régler la hauteur, la profondeur, la largeur et l’orientation de chaque accoudoir.

Pour un fauteuil totalement adapté à vous, il faut avoir au moins des accoudoirs 2D.

Pourquoi acheter un fauteuil ergonomique ?

Il ne faut pas attendre d’avoir des soucis de santé pour acheter un fauteuil ergonomique. Il est même préférable de le faire avant d’avoir des douleurs, pour les éviter.

Libre à chacun d’évaluer ses besoins, toutefois si vous passez plus de 4 à 5 h par jour sur la même chaise devant un bureau, il serait bien de prévoir une chaise ergonomique. C’est encore plus important si vous n’avez que peu de latitude sur les pauses ou les changements de position au fil de vos heures de travail.

Et si vous ne travaillez que devant un bureau, assis en permanence, il est vraiment nécessaire d’avoir un fauteuil ergonomique pour vous permettre de profiter un maximum de vos jours de repos et des années à venir.

Où acheter un fauteuil ergonomique ?

Un bon fauteuil de bureau est un mobilier gros et encombrant que l’on trouve dans les boutiques spécialisées comme Bureau Vallée, Bruneau, La boutique du dos, Direct Siège, Monsieur Bureau, etc.

Toutefois il est également possible d’en acheter un dans un magasin de meubles ou un magasin qui propose de tout. Ainsi on en trouve dans les catalogues d’Amazon, Cdiscount, Conforama, Ikea…

Notez que même si les fauteuils sont régulièrement vendus en pièces détachées, le tout pèse souvent plus de 10 g et est assez encombrant. Pensez-y au moment de choisir d’aller le chercher vous-même ou d’opter pour la livraison à domicile.

Comment faire prendre en charge un fauteuil ergonomique par l’employeur ?

La prise en charge d’un tel fauteuil ergonomique est possible uniquement avec une recommandation d’aménagement du plan de travail de la part du médecin du travail. L’employeur n’a pas véritablement d’obligation de répondre à cette demande, mais il doit dans ce cadre faire une réponse écrite et justifiée.

L’employé doit alors reprendre rendez-vous avec le médecin du travail pour chercher une autre solution concrète. S’il n’y a aucune autre alternative, le salarié peut être déclaré inapte à son poste de travail, toujours par le médecin du travail. Cependant on arrive rarement à cette extrémité-là (source).

Une prise en charge partielle peut être accordée par l’AGEFIPH (pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) en cas de reconnaissance du handicap du salarié. Il faut pour cela entrer d’abord en contact avec la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Combien coûte un fauteuil de bureau ergonomique ?

Il existe des fauteuils ergonomiques vendus entre 100 et 2000 EUR. Autant dire qu’il y en a pour absolument tous les budgets.
Cependant pour un fauteuil de bureau véritablement et totalement ergonomique, il est tout de même nécessaire de privilégier les sièges avec un prix d’au moins 200 EUR. En effet les modèles moins chers sont souvent que partiellement ergonomiques. Ainsi on peut régler la hauteur de l’assise, mais rien de plus.

Pour une bonne position, il ne suffit pas d’avoir le meilleur fauteuil ergonomique

Il est normal de se demander dans quelles mesures une chaise peut-elle résoudre tous les problèmes ergonomiques liés au travail en position assise. Cependant la chaise seule ne peut pas grand-chose. L’important est de comprendre comme effectuer les réglages et même comment se tenir face à son bureau. En changeant quelques éléments, tout votre corps en bénéficiera.

Comment fonctionne un fauteuil de bureau ergonomique ?

Le but n’est pas d’avoir un fauteuil qui bouge dans tous les sens, mais de pouvoir à la réception du fauteuil le régler à vos mensurations. Les seuls éléments mobiles sont les roues et un basculement en arrière pour changer de position et relâcher certaines tensions musculaires.

Pour le reste, il faut prévoir, après les réglages, de verrouiller l’ensemble afin que tout soit toujours prêt pour vous. Un fauteuil ergonomique est donc un élément personnel.

Comment régler son fauteuil de bureau ergonomique ?

Chacun doit effectuer par lui-même les réglages sur son fauteuil afin de le positionner selon sa morphologie strictement.

Le premier réglage concerne la hauteur de l’assise. Pour cela, positionnez-vous debout devant la chaise et amenez le haut de l’assise juste sous le genou.

Prenez ensuite place sur le fauteuil pour pouvoir régler la profondeur de l’assise (qui se décale en avant et en arrière). Vous devez vous caler au fond du siège et avoir la possibilité de placer votre poing serré entre l’assise et vos genoux. Adaptez ensuite le dossier de façon à ce que votre dos reste en contact le plus possible. Vous devez avoir la nuque au niveau du bas du repose-tête.

Enfin, terminez avec les accoudoirs. Vos bras doivent former un angle droit au niveau du coude sans aucune pression sur les épaules. Cependant il est préférable d’avancer un peu les accoudoirs pour laisser les coudes dans le vide si possible.

Pour que ce soit vraiment optimal, il faut ensuite pouvoir régler la hauteur du bureau. Si ce n’est pas possible, il existe une petite astuce quand le bureau est trop haut. Il suffit de positionner un support sous les pieds pour pouvoir ainsi augmenter la hauteur du siège.

Comment s’asseoir au bureau pour éviter le mal de dos ?

Il s’agit aussi bien de prendre conscience de sa posture quand on est assit à un bureau que de voir comment se tenir devant un ordinateur pour préserver son dos.

Votre dos doit bien être positionné contre le dossier, qui lui-même doit être réglé de façon à véritablement soutenir vos lombaires et le bassin. Il est préférable d’être légèrement incliné en arrière plutôt qu’en avant. Assurez-vous d’avoir les pieds bien à plat au sol. I faut éviter de croiser les jambes. L’écran doit être à plus de 40 cm de votre visage et il doit être à la bonne hauteur pour éviter les tensions sur le haut de la colonne vertébrale.

Enfin la meilleure protection reste de se lever et de faire quelques pas toutes les heures et de pratiquer au moins 30 minutes d’activités physiques par jour.

Comment nettoyer un fauteuil de bureau ?

L’entretien du fauteuil se fait en fonction de son revêtement. Il peut y avoir des conseils dans la notice de montage du mobilier de bureau. Toutefois il est vrai qu’en général rien n’est dit sur le sujet.

Commencez pas passer l’aspirateur, avec une puissance modérée et un embout brosse ou un suceur plat. Passez bien à la jonction du dossier et de l’assise.

Puis préparez dans un bol un mélange d’eau tiède et de liquide vaisselle (1 dose d’eau pour 1/4 de produit). Humidifiez avec cette solution un chiffon doux. Il ne doit pas être imbibé d’eau, juste légèrement humidifiée. Puis passez le chiffon partout, sur l’assise et le dossier.

Passez ensuite un coup de chiffon sec pour enlever le surplus d’eau éventuel, ainsi que les traces de produits puis laissez sécher la chaise.

Comment nettoyer les roues d’un fauteuil de bureau ?

Il va falloir commencer par retourner le fauteuil pour avoir accès aux roulettes. S’il est possible de les retirer facilement, faites-le, cela simplifiera l’entretien.

Utilisez un gros tournevis plat ou un couteau à tartiner pour frotter sur les roues et tout autour afin de retirer tout ce qui pourrait s’y être coincé.

Passez ensuite un coup de chiffon humide légèrement savonneux (voir ci-dessus la préparation pour l’assise qui convient aussi pour les roues).

Puis séchez avec un chiffon sec. Repositionnez les roulettes puis remettez debout le fauteuil. Ce type d’entretien n’est nécessaire que si vous avez l’impression que le fauteuil roule mal.